[Projet 52 – 2019] – 9 – Ancien

Cette semaine Ma‘ fait dans le nostalgique… comment vous dire que le sujet tombe à pic ?

En effet, un gros chantier s’est ouvert dans les environs et l’ancien est présent, mais n’a plus aucun avenir. Mais déjà l’ancien a fait en partie place à… autre chose… et cet autre chose ne sera plus d’ici peu… Donc ancien au passé récent mais qui n’est plus…
Et oui, j’avoue que ce changement me rend un peu nostalgique… je me dis que ce n’est qu’un mauvais moment à passer… car en ce moment et pour de nombreux mois, un de mes parcours pédestres n’est plus que désolation.
Ça va passer…

Le temps est relatif, qu’il a dit, Albert Einstein ? – Je confirme 🙂

Mais il y a un hic quand même… il ne s’agit pas d’illustrer nostalgie, mais bien (et « juste ») ancien.

J’aurais pu photographier un de mes anciens appareils photo par exemple. Ou ma barbe qui monte mon ancienneté.
J’aurais tout aussi bien, fidèle à mon côté tordu, juste vous citer du Pline l’Ancien.

Bref, je suis donc remonté moins loin dans le passé… juste l’été dernier… mais de l’ancien, mon passé en avait 😉

[Projet 52 – 2019] – 8 – Nuit

Toujours soucieuse de notre bien-être, Ma’ nous propose de profiter de cette période de vacances scolaires pour profiter de sortir le soir, prendre du bon temps et rentrer de nuit.

Quoi de plus aisé, pour un Hibou, de photographier la nuit, lui dont une bonne partie de la vie se passe à ce moment ?

Alors, dans la semaine, en rentrant, le regard toujours attentif, armé de mon smartphone, j’ai capturé cette vue, au dessus de moi.

[Projet 52 – 2019] – 7 – S’asseoir

Si je n’étais l’ange annoncé en semaine 6, je dirais que Ma’ a choisi une période de vacances pour s’asseoir un peu.

Le sujet m’a bien plu jusqu’à ce que je ne sache quoi photographier de publiable. Mais en même temps, mis à par « ça, soir« … je n’ai rien trouvé de rigolo pour ce thème.

De plus, j’ai mis un temps, mais un temps pour arriver jusqu’ici et m’asseoir, cette semaine !
Oui, samedi est largement passé, mais que voulez-vous, avec l’âge, on tient à son petit confort, alors, pour s’asseoir, on teste, on teste

Finalement, j’ai eu le choix…

Mon cœur a balancé…

[Projet 52 – 2019] – 6 – Portrait

Ah que voilà un sujet qui ne m’inspire pas des masses…

En effet, il ne s’agit, et de loin, pas de mon domaine de prédilection photographique, bien que sachant parfaitement les tirer.

Eh oui ! Ma’ nous demande, toujours aussi gentiment d’ailleurs, d’illustrer le mot portrait.

J’ai d’abord pensé à photographier une partie d’un rayon viande…
Porc ? Très !
Mais non, trop tiré par les soies… porcines !

Puis d’autres idées tout aussi loufoques me sont venues, toutes plus tordues les unes que les autres. A base de port à bateau, de port (expédition), de port (maintien), de pores de la peau… et de traits (lignes, traite, tractage, flèche (arc), carreau (arbalète)…)

Bref… 😉

J’ai finalement choisi comme un auto-portrait de moi…

Avouez que sur ce coup, j’ai été… sage !

[Projet 52 – 2019] – 5 – Choix

Choix.

Eh oui, il s’agit bien du thème imposé par Ma cette semaine 😉

Je pourrais vous dire qu’il est souvent difficile de faire un choix ; Qu’une fois un choix opéré, il est très rare de pouvoir rebrousser chemin ou que même s’il est mauvais, on doit l’assumer…
Mais non, point de long texte aujourd’hui… c’est mon choix.

[Projet 52 – 2019] – 4 – Horizon

Je ne m’attendais pas à ce que le mot de la semaine choisi par Ma’ me complique autant les choses…

Horizon… Oui, un horizon.

Euh… c’est pas que j’ai pas d’horizon, mais je les ai déjà, pour une très grande part, publiés sur Instagram… je ne voudrais pas être répétitif.
Puis… entre mes horaires curieux et la météo souvent maussade, l’horizon est plutôt invisible ou bouché, ces derniers jours, 😦

J’ai bien pensé photographier un mur, mais j’ai renoncé.

Une idée m’est venue, devant tant d’obstacles…

Mais si j’ai bien ajouté les logos Simca et Talbot sur la photo, celle-ci n’est pas de moi ; Je l’ai trouvée sur Internet.
Pour ceux qui ne l’auraient pas reconnue : La Talbot Horizon.

Je me suis donc plongé dans mes archives… et ai retrouvé cet horizon artificiel…

… Qui, s’il date du mois d’août 2018, a le mérite d’être de moi 😉

Qui vaut bien celui-là,

Aussi trouvé sur internet.

[Projet 52 – 2019] – 3 – Flou

Pour son troisième rendez-vous de l’année, Ma a fait dans le flou

Du coup, je poste le dimanche au lieu du samedi… car du flou, c’est à la fois simple et pas facile.

Simple… il suffit de louper la photo. – Oui, mais alors là… les photos ratées je les vire au fur-et-à-mesure que je les prends (ou presque).

Pour du flou plus réfléchi (je n’ose employer le terme d’artistique, en tous les cas pour moi), c’est moins évident… surtout quand on a pas un stock inépuisable de ce genre de photos. Donc il faut la faire.
Oui, mais que photographier d’intéressant ? Là, à vue de nez… j’ai rien sous la rétine qui vaille la peine que je vous le montre, même flou.
Et je voulais quelque chose de joyeux… alors, j’ai pointé mon objectif vers le couchant d’hier, ai placé des arbres entre moi et le ciel, fait la mise au point très loin et donc… les arbres sont flous. (et moi j’ai pas eu chaud en tentant de vous réjouir avec ma participation floue 😉  )